Biographie

petit-portrait-nbParis,

1971. A 11 ans j’ai commencé à photographier mes premières locomotives au dépôt de Nevers, époque de transition dans l’évolution du transport ferroviaire, la vapeur disparaissait.

Pendant une trentaine d’année, j’ai continué à parcourir les voies en France et à l’étranger. C’est certainement là, dans cette ambiance industrielle, qu’au fil du temps je me suis imprégné de cet univers que certains peuvent trouver froid et peu esthétique.

Bretagne,

2000. Je quitte Paris pour la Bretagne. Autre période, plus de train et toujours une envie de photographier. Passer de l’industriel au paysage ou au patrimoine nécessite de concevoir la prise de vue autrement. S’imprégner d’un site, venir et revenir, encore et encore pour comprendre au fil des saisons les lumières, se trouver là au bon moment.

Lorsque j’ai photographié la ria d’Etel , une année s’est écoulée sans prise de vue, juste du repérage. Puis trois années à figer ces instants uniques où la lumière vous crée une atmosphère particulière.

Autre sujet, le port de commerce de Lorient.  Industriel quand tu nous tiens !… Six mois jours et nuits au rythme des navires et des gens pour vous apporter un autre regard.

D’autres thèmes suivront au grès de l’inspiration.

Loin de la boulimie numérique je reste attaché à l’argentique au format 24×36, 6×7, 6×17. Une image au naturel. Toute mon exigence est portée sur le cadrage et la lumière. Tout doit être présent à la prise de vue, une image est bonne et je l’exploite sinon …

Je vous propose de découvrir ces images. L’œil que vous porterez sur ces sujets ne sera peut-être pas partager de la même manière par une autre personne mais si je suscite chez vous une émotion j’aurai réussi et j’en serai ravi.

free slot machine games with free spins casino slots bonuses at first deposit casino.oddstake.com online slots games no deposit bonus for new players


today football predictions from the experts footballtips.bet best soccer predictions and betting tips